INNOVER, ENGAGER, TRANSFORMER

Jeunes salariés : comment les garder plus de 2 ans ?

43 % des millenials (nés entre 83 et 94) et 61 % de la génération Z comptent quitter leur entreprise dans les 2 ans ! Inquiétant ? C’est pourtant bien la réalité selon une étude cabinet Deloitte publiée en 2018. C’est dire les impacts en termes de recrutements, pour attirer ces pépites, mais surtout pour les fidéliser.

Piste 1 : Plus de flexibilité dans le travail

Pour 55 % d’entre eux, les attentes premières sont sur les horaires et le lieu de travail. Le télétravail, nous l’avons déjà dit, est devenu un enjeu global… et une petite révolution. Au-delà du choix des horaires ou de la mise en place du télétravail, la revendication sous-jacente, c’est la reconnaissance d’une autonomie complète pour chaque poste.

Et c’est exactement, ce que vous allez leur offrir. Passez en mode «projets» grâce à des outils collaboratifs de type Asana, Miro ou Monday. Ainsi, ils peuvent visualiser facilement ce qu’ils doivent faire et leur avancement par rapport au reste de l’équipe. Et s’ils veulent bosser plus tard ou plus tôt de chez eux… libre à eux de le faire!

Piste 2 : de l’importance du sens et de la culture d’entreprise

Citée comme critère d’importance à hauteur de 49 % d’entre eux, la culture d’entreprise va réellement faire la différence sur l’attractivité de celle-ci. Vous devez donc communiquer à son sujet au plus vite, si ce n’est pas déjà fait.

Parmi les notions incontournables viennent les valeurs, les comportements humains, les techniques de communication et le savoir-être. Pour savoir comment valoriser la vôtre (car oui, elle existe dans les faits), rendez-vous ici, nous vous expliquons tout.

Piste 3 : la formation en mode continu

Les millenials et la génération Z estiment la durée de vie d’une compétence à 5 ans. Vous devez donc leur proposer un plan de formation continue afin qu’ils puissent progresser tout au long de leur présence en entreprise. Prévoyez par exemple des modes alternatifs plutôt que de longues séances de formations.

Un système qui a fait ses preuves dans un groupe comme Décathlon, c’est le référent. Un de vos employés a une compétence ou une expertise à partager ? Faites de lui un référent identifié ! Grâce à un système de base de données, il pourra être contacté et, en fonction de son planning, mettre en place des formations personnalisées.

Piste 4 : Pratiquez l’écoute active

Vous voulez savoir ce qui pourrait pousser vos jeunes salariés à rester plus de 2 ans ? Demandez-leur ! Instaurez un feedback constant et offrez-leur des plateformes pour s’exprimer, de manière anonyme ou non. Prévoyez également des temps informels comme des cafés, des moments de convivialité voire un baromètre de satisfaction. Des petites attentions propices à mettre en place un climat de confiance… et à leur donner envie d’être encore là dans 3 ans… et plus !

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez chaque mois les dernières tendances RH et Marque Employeur

Ces articles pourraient vous intéresser

Gérer les cookies